Site en cours de rédaction, merci de votre compréhension.
Assises-eau

Assises de l'eau : "Nous avons tous été traumatisés par cet été"

Une centaine de personnes étaient réunies mardi 20 septembre à Privas à l’occasion des Assises de l’eau. Le préfet comme le président du Département de l’Ardèche veulent des actions rapides pour mieux gérer la ressource.

Les premières Assises de l’eau ont surtout été l’occasion de faire un bilan, de partager un constat : cet été, l’Ardèche a manqué d’eau. Les rivières ont atteint un niveau critique, y compris l’Ardèche, certaines communes ont dû être ravitaillées en eau potable via des camions-citernes. Une centaine de personnes, acteurs du territoire, services de l’État, élus, industriels, étaient réunies mardi 20 septembre au Département de l’Ardèche, à Privas. « Nous avons tous été traumatisés par cet été. Nous savons que nous devons mieux gérer la ressource. Nous sommes condamnés à réussir », a lâché Thierry Devimeux, préfet de l’Ardèche. La prochaine réunion est prévue le 7 février.

fake rolex

En attendant, trois groupes de travail (nord, centre et sud Ardèche-montagne) pilotés par un membre du corps préfectoral et un élu du département devront se réunir. « Nous voulons établir un plan d’action à la prochaine séance », prévient Olivier Amrane (LR), président du conseil départemental. L’objectif ? Mieux gérer la ressource en eau. « Il faut préparer l’été prochain et sortir des dossiers dès maintenant. »

Parmi les dossiers sur la table, la création d’une retenue d’eau entre la communauté de communes Ardèche Rhône Coiron et Berg et Coiron par exemple. Il faudra aussi améliorer le réseau d’irrigation de la vallée de la Payre qui prend de l’eau dans le Rhône et en développer d’autres. « Ce réseau a 30 % de rendement donc 70 % de perte. C’est bien trop », prévient Olivier Amrane. Dans le secteur de Privas, des réseaux d’eau potable sont à 50 % de perte… Des interconnexions entre des réseaux dans le sud doivent être construites pour sécuriser l’approvisionnement en eau potable de certaines communes… « Nous voulons aussi conserver l’existant. Le barrage des Collanges à Saint-Michel-d’Aurance ne sera pas détruit », assure le président du Département.

Les agriculteurs pourront-ils créer des retenues collinaires ? C’est une volonté du préfet. « Il y a moins de cinq dossiers à l’instruction, mais je veux qu’ils sortent pour montrer que c’est possible. Si ça bloque, je ne veux pas que le blocage vienne des services de l’État », a prévenu Thierry Devimeux. La direction départementale des territoires (DDT) va se doter d’un ingénieur supplémentaire spécialiste de l’eau. Du côté du Département, le président veut que le syndicat de développement, d’équipement et d’aménagement (SDEA) de l’Ardèche puisse aussi travailler sur la question qui ne faisait pas partie de ses prérogatives.

Les Assises de l’eau se réuniront à nouveau le 7 février

Partagez cet article

1 rue des Moulins • 07440 Boffres

Horaires d’ouverture

Lundi, mardi, mercredi et jeudi : 9h00 – 12h30
Vendredi : 14h00 – 16h00
Samedi (premier du mois) : 9h00 – 12h30

Tous droits réservés - Mairie de Boffres © 2024

Menu de la semaine

Veuillez trouver ci-dessous le menu de la semaine pour la cantine de Boffres.

pdf

Menu cantine

Date d'ajout: 24 mai 2024